• C'était en 1977.

    sur SCRAPADOUILLE

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Il y a pas mal de temps que je ne vous ai pas montrer mes œuvres picturales.

    tout d'abord, un paysage de Toscane, je les adore

    PEINTURES

    puis un essai d'aquarelle en grand format

    PEINTURES

    travail collectif, chacune faisait sa peinture.

    PEINTURES

     marguerites sur fond palissade

     

    voici maintenant les différentes phases de peinture sur le tableau que je fais actuellement pour Corinne, infirmière qui prend grand soin de Robert.

    PEINTURES

     le fond avant la mise des personnages 3 couches au couteau ont été nécessaire

    PEINTURES

    après dessin première couche sur les 3 personnages, des fillettes qui font la ronde.

    il faudra attendre quelques semaines afin de voir le tableau terminé.

     

    a suivre ...... la saint valentin

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Voici le dernier tableau de Bob, mon petit frère.

    LE TABLEAU DE BOB

     

     je le trouve superbe. je voulais vous en faire profiter.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Je n'ai pas peint cet été, trop la flemme.

    les cours de peinture reprendront fin septembre. il me tarde de retrouver mes copines.

    En attendant quelques détails d'un tableau réalisé en 2011.

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

    pinceaux, couteaux, collage.

    CE NE SONT QUE DES DETAILS

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Je peins rarement sur commande, et dans ce cas, je choisi dans les suggestions du demandeur, ensuite je peins au gré de ma fantaisie.

    Dans ce tableau que je qualifierais d'abstrait, ce qui m'a plu, ce sont les couleurs, rouge, gris, blanc, marron, et beige.

    dimensions 110 x 90. peinture acrylique, réalisation au couteau.

    SUR COMMANDE

     comment le préférez vous, horizontal

    SUR COMMANDE

     ou vertical.

    Il doit etre installé au dessus d'un canapé gris.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • Voici mon dernier tableau, il représente un chemin en automne.

    peinture acrylique

    LE PETIT CHEMIN QUI SENT LA NOISETTE

    Toile 30 x 60

    LE PETIT CHEMIN QUI SENT LA NOISETTE

     quelques détails

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    11 commentaires
  • Voici mon dernier tableau, je ne vais pas trés vite, car je ne peins pas a la maison. Ce tableau est pour Etienne, le cousin de Louis, l'un de mes petits fils.  Il devtrait partir, le tableau, à Chantemerle les blés, charmant village situé dans la Drome.

    PEINTURE - LA VILLE

    J'ai pris modéle sur une photo.

    Acrylique 50 x 70 travaillée au couteau et au pinceau.

    A suivre, j'ai commencé un nouveau tableau hier, vendredi.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • J'avais débuté le tableau des tulipes en mai 2014. Mais depuis juin de la même année, j'ai posé mes pinceaux afin de m'occuper de mon changement de résidence.

    J'ai repris les cours en Novembre, et malgré le fait que durant 2 semaine, j'ai fait des essais d'aquarelle, mes tulipes sont enfin terminées.

     les voici !

    TULIPES ENFIN TERMINEES

    la photo n'est pas très bonne, manque de soleil pour la photo.

    acrylique 80 x 40

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • Encore un petit coup de pinceau pour égayer les vieux murs. et retrouver les murs de pierres au naturel.

    MURS PEINTS - SUITE

    voir les détails la lampe à pétrole qui éclaire avec parcimonie,

    et le feu dans la cheminée qui éclaire a bon escient.

    MURS PEINTS - SUITE

     

    MURS PEINTS - SUITE

     on s'y croirait

    MURS PEINTS - SUITE

    le marchand de tissus, en ce temps là on faisait beaucoup de choses soi même.

    MURS PEINTS - SUITE

     un jour de foire, comme on les aimait tant, c'était le fête !!

    MURS PEINTS - SUITE

     même la nuit, ils sont là

    MURS PEINTS - SUITE

     

    MURS PEINTS - SUITE

     de la pierre si chaude

    MURS PEINTS - SUITE

    MURS PEINTS - SUITE

     des traboules comme à Lyon

    MURS PEINTS - SUITE

     

    MURS PEINTS - SUITE

     

    MURS PEINTS - SUITE

    Merci Michel pour les photos

     Tu nous a quitté, mais tes images restent

     Elles nous parlent de toi

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  • De la lecture de polars à la peinture du 15 ème siècle, il n'y a qu'un pas.

    Pour moi, il n'y a qu'un nom Hiéronymus Bosh.

    Jérôme Bosch est né vers 1450 à Bois-le-Duc ('s-Hertogenbosch), d'une famille modeste originaire d'Aix la chapelle (van Aken = d'Aix-la-Chapelle), venue s'installer aux Pays-Bas deux ans plus tôt. Son grand-père Jan van Aken et son père Anthonis van Aken ont aussi exercé le métier de peintre. Il est décédé en 1516 dans la même ville ou il est né.

     

    Épousant en 1478 une fille de riche aristocrate, il est accueilli comme « membre notable » par la confrérie Notre-Dame, association religieuse consacrée au culte de la Vierge, dont il devient naturellement le peintre attitré. Sa vie à Bois-le-Duc se déroule alors paisiblement entre sa femme, son atelier et la confrérie, ce qui n’empêchera pas sa renommée de s’étendre bien au-delà des frontières de son pays natal.

    HIERONYMUS BOSH

    on connait tous cette peinture. Je pense que Dali en a été fort inspiré

    HIERONYMUS BOSH

    Hiéronymus Bosh.

    C’est dans ses lectures et dans l’atmosphère d’hérésie et de mysticisme régnant alors, que Bosch puise une inspiration nouvelle, qui lui fait délaisser l’iconographie traditionnelle de ses débuts, pour s’orienter vers des œuvres « sacrilèges » où le religieux se confronte au péché et à la damnation.

     

    L’enfer se mêle au paradis, et le satirique à la morale. On y voit sa préoccupation pour l’humanité corrompue condamnée à l'enfer éternel (triptyque du Chariot de foin v. 1500, musée du Prado, Madrid) pour avoir tourné le dos à la loi divine. L’obsession du péché s’illustre dans Les Sept péchés capitaux (1475-80, musée du Prado, Madrid),la Nef des fous (1490-1500, musée du Louvre, Paris), le triptyque, le jardin des délices, 1503-1504 (musée du Prado, Madrid), allégorie fantastique complexe, composition de personnages et d’animaux hybrides, comportant de nombreuses références à l’alchimie. Le voyage de Bosch à Venise, au début du XVIe siècle, donne une nouvelle dimension à sa créativité, on remarque plus d’espace et de paysages dans Saint Jean à Patmos  (1504-1505, Berlin), Saint Jérome en prière  (v. 1505, Gand, musée des Beaux-Arts) ou la Tentation de saint Antoine  (1510), œuvres qui montrent l’exemple de la vie des saints comme unique voie de salut.

    HIERONYMUS BOSH

    Vers 1510 apparaît une nouvelle évolution avec les tableaux « à demi-figures », représentations de personnages à mi-corps, placés au premier plan (Le Couronnement d'épines 1510, Madrid Escorial). Bosch mourut en 1516.

    Son style est caractérisé par des personnages caricaturaux issus des bestaires du Moyen Age, mis en scène dans des diableries. Jérôme Bosch est l'inventeur d'un style repris ensuite par plusieurs artistes, dont Bruegel l'Ancien. Il est reconnu par les surréalisles  du XXe siècle comme le « maître » de leur art pendant très longtemps.

     

    HIERONYMUS BOSH

     quant a ce tableau, Klimt, s'en est sans doute inspiré

     

    HIERONYMUS BOSH

    détail du Jugement dernier

     Pour en savoir plus visitez Wikipédia

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique