• Maintenant je peux descendre au jardin, et ce n'est que du bonheur. Titi m'a planté les 7 + 1 rosiers que je m'étais offert pour mes 77 printemps. Pour les voir en fleurs vous voudrez bien attendre quelques mois.

     En attendant voici quelques photos, du premier jour de mon printemps.

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     primevères qui viennent de Suisse

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

    anémones  du printemps

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     Forthitia dans toute sa splendeur.

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     le prunus au moment ou il n'est que fleurs, quelques jours plus tard les feuilles arrivant il est moins beau

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

    une autre photo que pour le plaisir

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     Euphorbes, dont je suis folle 

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     euphorbes encore

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     Euphorbes toujours

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

    Ici feuillage coloré de l'Heuchera

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     Heuchera  jaune fluo

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     oreille d'ours si douce

    PEU  DE  FLEURS,  MAIS  DE  LA  COULEUR

     autre heuchera couleur d'automne

     je vous souhaite un bon printemps même si l'hiver est toujours dans nos têtes, Prenez soin de vous.

    Restez à la maison

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Bonjour, Opérée le 17 février d'une prothèse du genou, je reste quelques peu handicapée et en pleine rééducation, je ne vous cache pas que j'ai pas trop le coeur a surfer, ni pour vous lire, ni pour vous mettre des photos.

    le printemps est arrivé et je le découvre.

    DES  NOUVELLES

     pas facile de faire des photos lorsque mes deux mains sont prises par les cannes

    DES  NOUVELLES

    Je suis descendue au jardin ce matin, il est plein de promesses de petites fleurs.

    a bientot

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • Je suis allée en septembre dernier a Barcelone, j'avais fait quelques articles sur cette magnifique mégapole, puis je suis passée a autre chose, en me promettant d'y revenir.

    Aujourd'hui je vais vous parler en image de "La Sagrada Familia" On aime ou on déteste, j'étais trés attirée pas cet ouvrage gigantesque tout droit sorti de l’imagination débordante de Gaudi. Personnage tellement énigmatique, mais aussi attachant.

    RETOUR  A  BARCELONE

     pas facile a photographier de loin , de prés non plus

    RETOUR  A  BARCELONE

    C’est l’un des exemples les plus connus du modernisme catala et un monument emblématique de la ville. Œuvre inachevée de l'architecte Antoni Gaudi, la Sagrada Família est située dans le quartier du même nom (district de l EIXAMPLE). L’architecte a conçu une minutieuse symbologie  qui fait de cet édifice un poème mystique. Il a également fait preuve d'une grande audace de construction formelle, telle que la manière de concevoir la structure d’ arc en chaînette ou la combinaison des traitements sculpturaux naturalistes et de l’abstraction des tours. Selon les données de l’année 2004, la Sagrada Família est le monument le plus visité d’ Espagne, dépassant l’Alhambra de Grenade et le musée du prado, à Madrid : en 2012, elle a attiré plus de 3,2 millions de visiteurs. La partie du monument réalisée du vivant d’Antoni Gaudí, la crypte et la façade de la Nativité, a été déclarée patrimoine de l'humanité par l'Unesco en 2005.

    RETOUR  A  BARCELONE

     

    RETOUR  A  BARCELONE

     

    RETOUR  A  BARCELONE

    Puisqu'il s'agit d’un temple expiatoire, les travaux sont exclusivement financés grâce à l’aumone. En conséquence, il n’a pas été possible de construire simultanément les différentes parties du monument lorsqu’il l’eut fallu, mais depuis les  années 1990, l’affluence de visiteurs et le renom mondial de l’œuvre ont fait évoluer la situation économique.

    RETOUR  A  BARCELONE

     

    RETOUR  A  BARCELONE

     Photo prise depuis le Parc Guell

    RETOUR  A  BARCELONE

    RETOUR  A  BARCELONE

    Le projet présenté par Gaudi, alors âgé de 31 ans, constitue un changement total par rapport à celui de Villar. Il prévoit la construction d’un temple à l’architecture issue de son imagination personnelle, de tendance naturaliste-modernisme, formé de cinq nefs, une croisée, une abside, un déambulatoire extérieur, trois façades et dix-huit tours, dont douze pour symboliser les apôtres, quatre pour les Evangélistes  (haute de 135 mètres), une pour la Vierge Marie (127,50 mètres surmontée de l'Étoile du matin) et la plus haute (de 172,5 mètres au centre pour symboliser Jésus-Christ. Ce nouveau projet augmente sensiblement les dimensions de l’église. Les références mystico-religieuses ont une grande importance dans l’œuvre de Gaudí, tant du point de vue strictement iconographique que du point de vue symbolique. Il souhaitait que le temple reflète l'histoire et les mystères de la foi chrétienne. Ainsi, les trois façades représentent trois étapes de la vie du Christ, la Nativité, la Passion et la Gloire. La croisée renvoie à la Jérusalem celeste symbolisant la paix.

    RETOUR  A  BARCELONE

     

    RETOUR  A  BARCELONE

    Gaudí voulait faire de cette église l'édifice le plus haut de Barcelone. Pour soutenir la charge, il introduit de nouveaux moyens, comme l'arc en chainette et les voûtes hyperboloïdes. La longueur est de 120 m et la largeur de 45 m. La superficie totale sera de 4 500 mètres carrés pour une capacité d'accueil de 14 000 personnes. Les proportions sont calculées à partir d'un quadrilatère de 7,5 m par 7,5 m. Toutes les mesures sont des multiples de ce quadrilatère.

    Le nouvel architecte va dédier le reste de sa vie à cette œuvre, acceptée avec un grand enthousiasme par le promoteur. Il consacra ses quinze dernières années exclusivement à la réalisation de la Sagrada Família.

    RETOUR  A  BARCELONE

    Renversé par un tramway, Antoni Gaudí décéda le 10 juin 1926. Il est enterré dans la crypte, dans la chapelle dédiée à la Mère de Dieu des Carmes le 12 juin 1926.

     

    les explications sont de Wikipédia

     a bientot

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Avant de vous parler de mon dernier voyage dans le centre de la France, encore quelques photos de Strasbourg et de sa cathédrale.

     

    ALSACE - JE REVIENDRAI

     l'intérieur de la cathédrale

    ALSACE - JE REVIENDRAI

     les vitraux sont magnifiques

    ALSACE - JE REVIENDRAI

     de très belles tentures étaient installées tout le long de la nef

    ALSACE - JE REVIENDRAI

     l'horloge astronomique

    ALSACE - JE REVIENDRAI

    je n'étais pas présente devant lorsqu'elle s'est mise en marche

    ALSACE - JE REVIENDRAI

    je ne puis donc pas vous en expliquer le fonctionnement

    ALSACE - JE REVIENDRAI

    elle a été construite au 16 ème siècle

    ALSACE - JE REVIENDRAI

     le choeur roman dont les peintures sont de style Byzantin

    ALSACE - JE REVIENDRAI

    les vitraux dont je n'ai que peu de détails

    ALSACE - JE REVIENDRAI

    je retournerai a Strasbourg il me reste tant a voir.

    Merci de vos visites.

     a bientôt

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • Retenue a la chambre durant une semaine, je vous ai abandonné. Mais voila la suite de mon escapade en Alsace. Situé 19, rue des Têtes, cette maison, construite en 1609 pour le compte du marchand Anton Burger, stettmeister de Colmar de 1626 à 1628, est l'une des plus connues de Colmar. La maison, qui fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 6 décembre 1898.

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Je n'ai jamais vu quelque chose de semblable.

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Anton est né en 1579. Il fait démolir la maison de son père courant 1609, pour reconstruire sur le site d'origine celle qui dès 1974 allait à tout jamais porter le nom de la « Maison des Têtes ».

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Il fit poser ses armoiries (château ou Burg) à deux reprises sur la façade, sur le pignon à volutes et au-dessus du portail, de cette maison à l'insolite décoration composée d'une profusion de figurines et surtout de 105 masques grotesques dont elle tient son nom. Une partie de la deuxième représentation englobe les armes de son épouse, Anne Ortlieb originaire de Riquewihr et dont le père Conrad Ortlieb s'est immortalisé par une figurine sur une maison à Riquewihr.

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Anton Burger appartenait depuis 1602 à la corporation des marchands et participait activement à la vie de la Cité en tant que conseiller municipal dès 1612 pour devenir Stattmeister en 1626. La réforme catholique ou Contre-Réforme le fit fuir et il s'installa à Bâle en 1698 où il demeura jusqu'à la fin de ses jours

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Elle est de style Renaissance et son architecte se nommait Hans Burger. La façade comporte deux étages carrés, séparés par des bandeaux et trois niveaux sur le pignon. L'Oriel occupe deux étages au centre du bâtiment, il est muni d'un garde-corps ajouré en pierre orné de figures bifides.

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    L'édifice doit son nom à 106 petites têtes humaines qui ornent l'oriel et les meneaux des fenêtres.

    LA  MAISON  DES  TETES  A  COLMAR

    Le pignon est surmonté d'un petit tonnelier en étain signé Auguste Bartholdi 

    a bientot

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    22 commentaires
  • On change de genre, aprés l'Alsace,(on y reviendra) passons au scrapbooking, J'ai terminé un album que je réservais a une amie chère.

    J'ai essayé de faire un diaporama.....mais il me fallait passer par youtube et alors là ????? C'est trop pour moi il me faut des explications claires.

    Voici donc quelques photos, pour info technique le tutoriel est de Beatrice- juste du Scrap.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Décoration de la couverture que j'ai fait assez sobre.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

     Collection de Papier de Stamperia

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Papier uni Bazil bleu ciel

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Décoration de chez Action et Dies d'Aliexpress. Papiers de Clairefontaine et de carrefour

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Pour les amis qui ne me connaissent pas encore bien, j'étais durant 15 ans, aidante familiale de mon époux qui souffrait de la Maladie de Parkinson. J'ai rencontré Paméla qui travaillait a l'ADMR et qui m'a fait connaitre le scrapbooking. j'ai pu grâce a cela, arrêter les anti dépresseurs. Ce qui pour moi était très important.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Donc pour mon plaisir je fais des albums de photos que j'offre aux gens que j'aime. Pour celui là je laisse à la destinataire le soin d'y mettre les photos qu'elle aime.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    C'est le plaisir de la création, j'ai un endroit ou mon matériel est installé et j'y vais dés que j'ai un moment.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    celui ci a une base bleue, le précédent était dans le rose

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    le prochain sera trés coloré et il aura une base Jaune.

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

    Il y a 18 mois que j'ai arrêté la peinture. Depuis que mon frère nous a quitté, il peignait lui aussi

    SCRAPBOOKING - ALBUM STAMPERIA

     

    A bientôt pour un nouvel article

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires
  • Outres des enseignes intéressantes

    CHARCUTERIE  ALSACIENNE

    on mange tout dans le cochon

    CHARCUTERIE  ALSACIENNE

     j'ai bien aimé celle là, le fil

    à la patte du cochon

    CHARCUTERIE  ALSACIENNE

     alors là j'ai craqué, non, non je n'ai rien acheté, mais comme c'est appétissant .

    D'ailleurs je n'aurais pas su lequel choisir

    CHARCUTERIE  ALSACIENNE

    des tourtes a t'en faire tourner la tête.... même aux homards

    y aurait il des homards dans la petite Venise ?

    CHARCUTERIE  ALSACIENNE

     J'espère que tout cela vous aura donner faim

     à  Bientot

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    24 commentaires
  • Colmar est la troisième ville que j'ai visité lors de mon périple alsacien. ce n'est pas la plus belle mais la plus authentique. Tout d'abord nous sommes accueilli par cette bonne Liberté qui éclaire le monde.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Non, non nous ne sommes pas pas dans la grosse pomme, mais bien a Colmar patrie de Eugène Bartholdi,

    La statue de la Liberté « colmarienne », d’une hauteur de 12 mètres au flambeau, a été réalisée en 2004 en matériau composite teinté dans la masse pour lui donner l’aspect du cuivre patiné. Elle fut réalisée pour marquer l'année du centenaire de la mort d'Auguste Bartholdi  né à Colmar. Avec ses trois tonnes pour douze mètres de haut, elle dépasse de cinquante centimètres son aînée parisienne du pont de Grenelle, jusque-là la plus grande des copies en France.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Bien entendu, nous arrivons de jour, l'organisation est au top il n'y aura que Montbéliard que nous avons vu de nuit.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Maisons anciennes, il ya moins de monde qu'a Strasbourg

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     et voila les cigognes, je n'en avais pas vu beaucoup jusqu'ici.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     le musée Hansi, consacré a l'artiste illustrateur Hansi de son vrai non Jean-Jacques Waltz

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

    belle décoration

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  AL belleSACIEN

    la maison Pfister.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

     coté droit

    on dirait la poupe d'un bateau

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

    coté gauche, avec une tour

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

    superbe maison aux murs peints

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

     

    A suivre, la petite Venise, la maison des têtes et un peu de charcuterie

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • J'ai la chance d'habiter à la campagne face aux monts du Forez et donc plein ouest et chaque soir ou presque c'est une débauche de couleur.

    Voici mes plus beaux couchers de soleil de 2019.

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    21 commentaires
  • Aprés le coté sud et la facade principale, passons sur la façade Nord. Nous avons beaucoup moins de place pour faire des photos panoramique.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     Néanmoins cette façade est aussi belle que l'autre, mais les chalets de Noel sont trés présents.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     on y retrouve les même arcs-boutants que sur le coté sud

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    La pierre, le grés rose et brun est toujours aussi beau

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    Le portail Saint-Laurent, de style gothique tardif, œuvre de l’architecte Jacques de Landshut en 1495, est orné d’un groupe de statues du martyre du saint, mort sur un gril et de différentes statues représentant l'Adoration des mages remontées de part et d'autre du portail. Ce  portail est plus récent que la construction principale, datant de l’époque française. Il a été restauré au XIXe siècle par le sculpteur statuaire  jean Vallastre qui est à l'origine du groupe statuaire figurant le martyre de  saint Laurent.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    au dessus du portail Saint-Laurent une mise au tombeau.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     La nef longue de 62,50 m et 16,60 m de large décorée pour les fêtes de belles tapisseries

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     La rose éclaire la nef depuis le mur intérieur de la façade du parvis 

    Celle-ci, de taille non négligeable, a été dessinée par Erwin de Steinbach  en seize pétales. La lisibilité de son dessin en fait un chef-d'œuvre du genre.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    Le grand orgue  de la cathédrale, bien que très orné, est de taille modeste. Contrairement à la majorité des orgues  en tribune, au fond des cathédrales, il se situe dans la nef, en nid d'hirondelle, accroché à un mur intérieur, tout comme dans les cathédrales de Chartres et de Metz.

    Il me reste a vous parler de la crèche et de l'horloge astronomique, je le ferais une prochaine fois

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires