• HISTOIRE D'INSTITUTRICE

    Vraiment très drôle !!!!  

    C'est l'histoire vraie d'une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde.

    Un des gamins, pour aller en récréation, lui demande de l'aide pour mettre ses bottes et en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler. Après avoir poussé, tiré, repoussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit : ’’ elles sont à l'envers, maîtresse "

    La maîtresse attrape un coup de chaud quand elle s'aperçoit qu'en effet il y a eu inversion des pieds...Bref, nouvelle galère pour les enlever et rebelote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu'à ce que les bottes soient  rechaussées, aux bons pieds. Et là, le gamin lui dit avec toute la candeur qui caractérise les enfants :" C'est pas mes bottes"

    A ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une baffe, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l'a pas dit avant ....... Comme le gamin voit bien qu'il a contrarié sa maîtresse, il ne répond pas.

    Elle dit alors :" Bon, allez, on les enlève " et elle se met à nouveau au boulot Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit :" C'est pas mes bottes, c'est celles de mon frère, mais maman a dit que je dois les mettre "

    Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re- re- mettre ses bottes.L'opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière d'avoir réussi.

    Pour aller jusqu'au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande :" Où sont tes gants ? "Et le gamin de répondre le plus simplement du monde : Pour pas les perdre, je les ai mis dans mes bottes ‘’ ........... 

    Cette histoire m'a été racontée par Hélène, Institutrice retraitée qui est la maman de ma belle fille. Merci Lénou, j'ai bien ri.

    « UN PETIT TOUR AU BALCON ET AILLEURS21 AVRIL 1944 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Avril 2014 à 12:44

    Terrible ! C'est le genre d'histoire qui arrive régulièrement...dans d'autres cas...Il faudra que j'en écrive une qui m'est arrivée quand j'ai enseigné en classe enfantine il y a si longtemps...

    2
    Jeudi 17 Avril 2014 à 12:58

    Je la connaissais déjà ! J'imagine la tête de la maitresse !!!

    Bonne journée - gros bisous

    3
    Jeudi 17 Avril 2014 à 14:30

    Que de souvenirs de ma carrière...dommage j'ai pas tout noté..mais que de bons mots, de joies mais aussi de combats parfois..mais quel beau métier  tout de même, j'en aurais pas voulu d'autre..merci de ce beau souvenir..quelle patience parfois..j'ai partagé et tweeter..bisous à toi !

    4
    Jeudi 17 Avril 2014 à 16:40

    J'ai bien ri ....merci Moune

    Bisous

    Jean

    5
    Jeudi 17 Avril 2014 à 16:52

    Hello Mouneluna

    Quelle patience ! il faut en avoir avec les enfants .... et le métier est de plus en plus difficile .

    bizz

    pat

    6
    Vendredi 18 Avril 2014 à 07:48
    Marenostrum

    Vive les maitresses et leur patience et leur abnégation!!!!!

    Bises de Paques

    7
    Samedi 19 Avril 2014 à 22:09

    je me suis bien amusée à lire cette bonne histoire

    On sent bien le vécu.

    Passe un agréable week-end Mouneluna

    Bisous

     

    8
    Lundi 21 Avril 2014 à 07:25

    je l'avais d'éjà lu mais je ris toujours......passe une belle journée malgré la pluie

    9
    Lundi 21 Avril 2014 à 21:41

      Je la connaissais et en lisant cette histoire on prend conscience du dur métier d'enseignant de plus en plus difficile aujourd'hui d'ailleurs . 
    Bises

    10
    tv
    Samedi 26 Avril 2014 à 15:57

    excellent, mais au fait on se connait?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :