• Le chateau de Largentière construit au XII ème siècle.


    Le chateau  vu du coté ouest remanié au XV ème siècle

    Un peu d'histoire

    Largentière, petite ville de 2000 habitants situé à 10 kms environ au sud d'Aubenas est la plus petite sous préfecture de France.
    Elle a tiré son nom de son sous-sol puisque du Xème au XVème siècle, les contes de Toulouse et les évêques de viviers ont exploités les mines d'argent.



    Son château du XIIème siècle, son église, son Hôtel de ville Renaissance, son palais de justice et sa tour "Argentière" ou l'on cachait autrefois l'argent produit des mines, en font une ville chargée d'histoire et fort agréable à visiter. Après avoir franchit le pont de la ligne, vous flânerez dans les ruelles de la vieille ville.


     

    Initialement nommée Segualeriæ (Ségualières) jusqu'au XIIIe siècle, la cité doit son nom actuel à des mines de plomb argentifère que les comtes de Toulouse et les évêques de Viviers exploitèrent du Xe siècle au XVe siècle.

    Ancienne propriété des évêques de Viviers, barons de Largentière, elle garde de ce passé un patrimoine architectural remarquable : la cité médiévale, le château (XVe siècle), l'église gothique N. D. des Pommiers (XIIIe siècle ; sur la chaire en pierre est gravée une inscription en occitan datée de 1490 : hieu Pierre Guarnier de Colens ay donat aquesta chadiera al convent…).

    Largentière fut une petite ville industrielle au XIXe siècle. Aujourd'hui elle est surtout (en dehors de la saison estivale, très touristique) un centre administratif important (tribunal, administrations départementales et préfectorales...) grâce à sa fonction de sous-préfecture de l'Ardèche.

    Jusqu'en 1982, la ville était desservie par la voie ferrée (PLM puis SNCF) venant de Saint-Sernin. L'ancienne gare a été démolie

     

    Maisons médiévales construites sur les bords de la Ligne

    La porte des Récollets

     

    J'aime beaucoup ces greniers ouverts, par contre je ne sais pas quel est leur usage, étendre le linge ou dormir lors des nuits chaudes de l'été.

     

     à suivre.......

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


  • Un jour prochain, il me faudra peindre ce petit bois
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


  • En ballade je suis enfin allée visiter les vestiges romains d'Alba


    Située aux pieds du massif du Coiron, dans la plaine où s'épanouit la vigne, Alba la Romaine est fière de son riche passé historique. Alba était durant l'antiquité la capitale du peuple des Helviens : Alba helvorum. Ville sans remparts, la cité fut active du Ier s. av. J.-C. jusqu'au Vème s. ap. J.-C. lorsqu'elle accueille les premiers évêques du Vivarais.





    le village est au fond, on voit également le chateau qui se dresse majestueux au dessus



    le long de la rue centrale dont on voit encore quelques pavements, etait longée par des échoppes


    le théatre antique qui a été agrandit, passait au dessus de la rivière




    A suivre pour le visite du village et de son chateau
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Toujours à Vals pour une seamine encore, je ne résiste pas à vous faire part de l'une de mes découvertes.

    la source des pauvres


    Elle est située sur l'avenue Paul Ribeyre, autant vous dire qu'elle ne coule plus. Mais il reste des pauvres encore ici comme ailleurs. Mais gageons qu'ils ont tous de l'eau sur l'évier.



    J'y aurais bien vu une magnifique vasque avec des fleurs retombantes.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Lors de mes ballades valsoises, j'ai découvert un magnifique Séquoia  dont voici une photo du tronc


    On imagine trés bien sa circonférence, par rapport à la voiture,




    Le voici en pied, il mesure plus de 50 m de haut


    J'ai appris par quelques personnes du cru, que certain avaient l'idée saugrenue d'abattre ce bel arbre.

    Je gage que ce n'est qu'une plaisanterie.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Du 1er au 21 octobre,  je suis habitante de Vals à mi temps. Cette cité ardéchoise grade le charme désuet des station thermale d'antan.



    Traversée par la Volane qui descend de la montagne, elle est une sta
    Station de vacances incontournable que l'on soit curiste ou non



    A Vals, même les statues sont dodues, tres bonne initiative, lorsque l'on sait que nous, les curistes, voulons perdre nos satanés kilos.

    Des statues de Vénus seraient mal venues pour notre moral.


    Le patio de l'établissement thermal allie parfaitement l'architecture du 18ème siècle......


    ......et celui plus zen du 20ème siècle.



    Je viens y méditer,  aprés les soins, l'aprés midi à l'heure de l'apéritif......100gr d'eau précieuse thermalisée.... hummmmm un délice.


    Puis je monte à la piscine, acqua gym, spa, jacuzzi.

    Une grande aprés midi de détente, ou je ne m'occupe que de ma petite personne.

    Quel délice !!!!


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique