• Colmar est la troisième ville que j'ai visité lors de mon périple alsacien. ce n'est pas la plus belle mais la plus authentique. Tout d'abord nous sommes accueilli par cette bonne Liberté qui éclaire le monde.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Non, non nous ne sommes pas pas dans la grosse pomme, mais bien a Colmar patrie de Eugène Bartholdi,

    La statue de la Liberté « colmarienne », d’une hauteur de 12 mètres au flambeau, a été réalisée en 2004 en matériau composite teinté dans la masse pour lui donner l’aspect du cuivre patiné. Elle fut réalisée pour marquer l'année du centenaire de la mort d'Auguste Bartholdi  né à Colmar. Avec ses trois tonnes pour douze mètres de haut, elle dépasse de cinquante centimètres son aînée parisienne du pont de Grenelle, jusque-là la plus grande des copies en France.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Bien entendu, nous arrivons de jour, l'organisation est au top il n'y aura que Montbéliard que nous avons vu de nuit.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     Maisons anciennes, il ya moins de monde qu'a Strasbourg

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     et voila les cigognes, je n'en avais pas vu beaucoup jusqu'ici.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

     le musée Hansi, consacré a l'artiste illustrateur Hansi de son vrai non Jean-Jacques Waltz

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALASACIEN

    belle décoration

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  AL belleSACIEN

    la maison Pfister.

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

     coté droit

    on dirait la poupe d'un bateau

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

    coté gauche, avec une tour

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

    superbe maison aux murs peints

    COLMAR - SUITE  ET  FIN  DE  MON  PERIPLE  ALSACIEN

     

    A suivre, la petite Venise, la maison des têtes et un peu de charcuterie

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • J'ai la chance d'habiter à la campagne face aux monts du Forez et donc plein ouest et chaque soir ou presque c'est une débauche de couleur.

    Voici mes plus beaux couchers de soleil de 2019.

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    LE  SOLEIL  SE  COUCHE  AUSSI  ET C'EST BEAU

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    21 commentaires
  • Aprés le coté sud et la facade principale, passons sur la façade Nord. Nous avons beaucoup moins de place pour faire des photos panoramique.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     Néanmoins cette façade est aussi belle que l'autre, mais les chalets de Noel sont trés présents.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     on y retrouve les même arcs-boutants que sur le coté sud

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    La pierre, le grés rose et brun est toujours aussi beau

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    Le portail Saint-Laurent, de style gothique tardif, œuvre de l’architecte Jacques de Landshut en 1495, est orné d’un groupe de statues du martyre du saint, mort sur un gril et de différentes statues représentant l'Adoration des mages remontées de part et d'autre du portail. Ce  portail est plus récent que la construction principale, datant de l’époque française. Il a été restauré au XIXe siècle par le sculpteur statuaire  jean Vallastre qui est à l'origine du groupe statuaire figurant le martyre de  saint Laurent.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    au dessus du portail Saint-Laurent une mise au tombeau.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     La nef longue de 62,50 m et 16,60 m de large décorée pour les fêtes de belles tapisseries

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

     La rose éclaire la nef depuis le mur intérieur de la façade du parvis 

    Celle-ci, de taille non négligeable, a été dessinée par Erwin de Steinbach  en seize pétales. La lisibilité de son dessin en fait un chef-d'œuvre du genre.

     LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG - 2 -

    Le grand orgue  de la cathédrale, bien que très orné, est de taille modeste. Contrairement à la majorité des orgues  en tribune, au fond des cathédrales, il se situe dans la nef, en nid d'hirondelle, accroché à un mur intérieur, tout comme dans les cathédrales de Chartres et de Metz.

    Il me reste a vous parler de la crèche et de l'horloge astronomique, je le ferais une prochaine fois

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires
  • Elle nous apparait d'un coup,  au détour d'une rue, immense, d'une hauteur de 142 m, elle fut longtemps l'édifice le plus haut du monde.

    Construite, en grés rose et brun des Vosges, de 1176 a 1439, en style gothique avec des reliquats romans.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    Siège, disputé durant la Réforme, elle est ensuite exclusivement affectée au culte catholique Romain . Elle est depuis 1988 le siège d'un archidiocèse propre. C'est aujourd'hui la deuxième cathédrale la plus visitée de France, après Notre Dame de Paris, soit huit millions et demi de touristes par an. 

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    difficile d'avoir du recul afin de bien la photographier de face

    Ce « prodige du gigantesque et du délicat », admiré de Victor Hugo et célébré par Goethe,  qui a connu là ses premières amours, est visible de très loin dans la plaine d'Alsace, et jusque depuis le Vosges ou la Foret Noire. Côtoyée par le bâtiment  de la Fondation de l’œuvre Notre-Dame et le palais Rohan, elle se dresse place de la Cathédrale, au cœur de la Grande Ile, le centre historique de Strasbourg.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    les façades sont de vraies broderies de pierre

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    La face sud

    Les arcs boutants sont en nombre limité (il n'y en a qu'à l'avant) et sont tous isolés par des murs, du moins par rapport et contrairement à celles de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    on voit mieux les arc-boutants

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

     A l'arrière de la cathédrale se trouve le chevet qui est en court de restauration.

    A voir le cadran solaire sur la face sud

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    les chalets du marché de Noel nous cachent la facade

    Une statue de la Vierge est située au-dessus du tympan. Elle est surmontée d'une statue du christ, Roi et juge, dont le trône est entouré de lions musiciens.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

    Vue de la partie centrale du frontispice au-dessus du tympan du portail principal. à l'Ouest,il est entouré de statues de prophètes et de martyrs, et a pour thème la Passion du Christ. Des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament sont représentées sur les voussures.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

     La galerie des apôtres situé au dessus de la rosace,et au dessus le beffroi qui abrite 10 cloches.

    chef-d'œuvre du gothique tardif où Michel Parler, le concepteur, use pour rendre le mouvement, les gestes et les expressions d'une technique qui annonce déjà le baroque.

    LA  CATHEDRALE  DE  STRASBOURG

     La rosace principale, a gauche la statue équestre de Louis XIV.

     à suivre .......

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    18 commentaires
  • Comme vous le savez peut être ma famille maternelle est issue de Strasbourg. Je suis allée quelquefois en Alsace mais jamais encore a Strasbourg.

    J'ai donc découvert cet endroit avec un double plaisir. L'organisation du voyage a fait que nous avons visité cette ville le matin et plus particulièrement de jour !!!! pour les lumières c'était raté. Néanmoins ce fut tout de même un grand plaisir.

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     On voulait pas aller ailleurs, on était bien là ou on voulait aller.... dans le centre de Strasbourg.

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    Tout d'abord; il nous fallait traverser l'Ill rivière qui encercle la ville presque comme une ile.

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     Nous voila au cœur de la vieille ville prés de la cathédrale. Les décorations étaient sous le signe des Nounours.

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    lorsque je parle de nounours c'était de gros nounours

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    les maisons et magasins sont trés décorés

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     je dois dire que les façades sont trés belles

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    des nounours, encore des nounours

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     cette maison serait la plus ancienne de Strasbourg, elle n'a pas besoin de décoration, c'est une merveille

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    d'autres beaux animaux que j'avais envie de caresser

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

    La foire aux jouets au dessus d'un salon de thé

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     belles maisons anciennes qui n'ont même pas besoin de décoration pour être très appréciées

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE - STRASBOURG

     Et puis la voila....énorme, immense qui veille sur tout cela, la Cathédrale qui vaut la visite a elle seule.

    Mon prochain article lui sera consacrée.

     a Bientôt

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    22 commentaires
  • Petite escapade en Alsace afin de voir les marchés de Noel. Première étape, Montbéliard dans le Doubs, qui annonce fièrement en être a sa 33 éme édition.

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Nous avons quitté Bourg en Bresse et notre premier arrêt est a celui du "Poulet de Bresse"

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Montbéliard et son château

    Le château de Montbéliard ou château des ducs de Wurtemberg est un château fort français  du 13 ème siècle du comté de Montbéliard, puis principauté de Montbéliard, de style Renaissance situé sur une barre rocheuse surplombant le centre ville de Montbéliard dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté. Il est classé aux monuments historiques  depuis juillet 1996   et héberge à ce jour, entre autres, le musée du château des ducs de Wurtemberg et le musée d'archéologie et d'histoire naturelle de Montbéliard.

     

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

     il commençait a faire nuit, toutes lumières en action

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

     j'adore toutes ces petites guignoleries qui ne viennent pas de chine

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    celles ci non plus, on se croirait dans un dessin animé

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Le carrosse de Cendrillon n'attendait que moi....

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Que les lumières soient... et les lumières furent

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Une des nombreuses rues trés décorées

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    image saugrenue, un minet ou minette faisait la quête pendant que son maitre se réchauffait dans quelques bars du coin

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    Le sapin ne manque pas de boules

    MARCHES  DE  NOEL  EN  ALSACE

    le Château est maintenant illuminé

    Nous reprenons notre car vers 18 heures afin de faire notre première halte a l’hôtel. il a plut tout l'aprés midi je suis gelée.

    Les maisons ne sont pas trés décorées, Le lendemain ce sera Strasbourg, et c'est tout autre chose.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires
  • Je reprends mes balades du dimanche, la dernière fois que je suis allée au col du Béal qui sépare la Loire du Puy de Dôme, il y avait encore beaucoup de neige. Nous sommes fin septembre et la neige, heureusement n'est pas encore tombée, mais il y avait un vent a décorner les boeufs. Tant pis, je me lance.

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

     au fond les monts d'Auvergne avec le Puy de Dôme en Vigie

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    Le ciel est grand bleu, seuls deux nuages nous surveillent, on dirait des soucoupes volantes.

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    les feuillus sont encore trés chargés, ici il y a peu de conifères

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    un arbre fossilisé, c'est peut être un dragon

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    le mont s'appelle La Chamboite

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

     Non ce n'est pas un chateau fort créé par l'homme, mais un amoncellement de roche créé par la nature

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    un troupeau de vaches cornues, curieux, je ne connaissais pas cette race.

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    de petites sources coulent  pour devenir grandes quelques mètres plus bas.

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    Tout au long de notre parcours nous découvrons des plants de gentiane dont il ne reste que les feuilles de la base.

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

    nous voici au col de la Chamboite, mais j'ai continué a avancer afin de voir....

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

     au détour du chemin, les monts du Lyonnais au pied desquels j'habite

     

    BALLADE DU DIMANCHE - COL DU BEAL au COL DE LA CHAMBOITE

     demi tour, je redescends, 8 km aller et retour j'en crois pas mon genou qui s'est trés bien comporté ????

    le ciel s'est considérablement couvert,

     A bientot

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires
  • Les romains sont partout, c'est pas Jacqueline qui va me contredire. Tout au moins ils ont laissé des vestiges dans toute l'Europe. Le quartier Gothic est construit sur des fondations et des murs romains.

    Tout cela a été construit entre le second et le 4ème siècle de notre ère, et il est toujours debout.

    BARCELONE - LA ROMAINE

    un petit bout de mur derrière le parc de la Sagrada familia, je sais pas trés interessant.

     

    BARCELONE - LA ROMAINE

    Sur la place Nova devant l'une des deux tours restant debout de chaque coté de la Bisbe Ururita, seule une arche de l'acqueduc reste.

    La muraille du IVe siècle avait une forme intermédiaire entre un rectangle et un octogone. Elle atteignait une hauteur de 9 mètres, avait une épaisseur moyenne de 4 mètres et mesurait entre 1 220 et 1 350 mètres de périmètre. Elle possédait 76 tours, de 18 mètres de haut, espacées de 6 à 8 mètres.

     

    BARCELONE - LA ROMAINE

     Sur la place de Ramon Bérenguer el Gran, on voit les fondations romaines du musée d'histoire de Barcelone et de l'église Sainte Agathe

    BARCELONE - LA ROMAINE

    Palau Reial Major

    Ce palais fut le demeure des comtes de Barcelone avant de devenir celle des rois d'Aragon qui, d'une façon générale, préféraient résider en dehors de la cité, jugée un peu trop rebelle. L’Édifice dont la construction débute au 11ème siècle, en prenant appui sur la muraille romaine, ne cessa de s'agrandir,  pour atteindre  vers la fin du 14ème siècle sa taille actuelle.

    BARCELONE - LA ROMAINE

    La façade possède  une structure monumentale avec de grands arcs adossés et surbaissés résultants de la réunion des contreforts.

     

    BARCELONE - LA ROMAINE

    Prés de la Piétat Paradis on trouve, enserré dans les ruelles du quartier gothic, le Temple d'August. Au fond d'une cour, quatre colonnes corinthiennes, plaquées  sur un fond  badigeonné de vert, témoignent du passé  romain  de la ville.

    BARCELONE - LA ROMAINE

    C'est là que  s'élevait au 1er siècle le principal temple de la ville

    BARCELONE - LA ROMAINE

     Tout cela se trouve dans une cour, difficile a trouver.

    Il existe d'autres vestiges romains parsemé dans le Barcelone d 'aujourd'hui

    BARCELONE - LA ROMAINE

     cette photo n'est pas de moi, elle vous montre l'accés a cet édifice

    www.architectureanecdotes.com

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  • En séjour helvète, j'ai découvert, tout a fait pas hasard, le Château de Colombier. J'allais à Neuchatel, et je fis demi tour tant j'étais étonnée de le voir, en passant.

    Ne pas le confondre  avec le château du Colombier situé à Mondalazac dans le département de l'Aveyron.

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

     

    Sur la rive nord du Lac de Neuchatel, à 7 km environ du chef-lieu se dresse le château de Colombie, un site occupé sans discontinuité depuis près de 2 000 ans. Palais romain, résidence aristocratique, château-fort, siège domanial et établissement militaire se sont en effet succédé à cet endroit. La présence de vestiges gallo-romains était connue des spécialistes depuis le 19e siècle, mais les études archéologiques et historiques ont révélé leur ampleur et la permanence de l’occupation qui font de cet ensemble un ensemble architectural exceptionnel.

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

     

    Palais romain de 60 avant notre ère au 5 ième siécle, il devient Résidence aristocratique  jusqu'au 11 ième siècle puis Chateau fort usqu'au 15 ième essuite, siège domanial puis Etablissement militaire depuis le 19 ème siècle.

    C'est dire si son histoire est longue et compliquée.

     

     

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

     Mais il tient la route si l'on peut dire, d'ailleurs l'intérieur est un véritable village

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

    la partie la plus ancienne du chateau

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

    La poterne d'entrée

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

     

    En construisant un réservoir en 1840, des ouvriers découvrent des tuiles anciennes et un fût de colonne. On appelle alors l’archéologue Frédéric Dubois de Montperreux (1798-1850), qui va entreprendre les premières fouilles archéologiques et sensibiliser les Neuchâtelois à l’ancienneté du site. Depuis cette date, les responsables s’efforcent, lors de chaque intervention, de respecter le caractère historique du château, tout en répondant aux besoins des militaires, une tâche qui se révèle souvent difficile. Les parties les plus anciennes sont mises sous protection au titre de monument historique depuis 1905.

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

    la tour d'honneur et le grenier

    De 1905 à 1934, le château fait l’objet d’une restauration générale, selon une approche dite archéologique et sous la direction de l'architecte Charles Henri Matthey. Les travaux sont en effet précédés de fouilles, d’explorations et de diverses études, permettant aux parties jugées anciennes d’être conservées et mises en valeur. Les années 1950-60 voient à nouveau les travaux d’entretien se multiplier, avant qu’une campagne générale d'assainissement de la place d'armes et de nouvelles constructions (casernes, cuisines) ne soient entreprise de 1978 à 1987.

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

     la tour d'honneur depuis la cour intériieure

    LE  CHATEAU  DE  COLOMBIER

    la cour intérieure est monumentale

    La place d’armes cantonale de Colombier est occupée par le commandement de la formation d’application de l’infanterie et les commandements des écoles de recrues de l’infanterie 2 et de l'IFO 18. Elle constitue l’un des plus beaux sites dont dispose l'armée suisse.

    Malgré la fermeture temporaire du musée, le château et ses alentours sont en partie visitables et le restaurant ouvert à tout un chacun.

     

    La Suisse est jalonnée de chateaux semblables, je vous montrerai prochainement ceux que j'ai découvert

     


     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires
  • Aprés la Sainte Chapelle a Paris, me voici en Suisse. APN LULU s'est remis a fonctionner pour autre chose que des fleurs.

    On m'avait indiqué ce village comme intéressant. Pas trop loin de mon endroit de résidence.

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    L’Abbaye de Saint-Maurice est une abbaye territoriale située dans le  canton du Valais en Suisse. Elle a été fondée en 515  par le futur roi burgonde saint Sigismond à l'emplacement d'un sanctuaire plus ancien abritant les reliques de Maurice d'Agaune, martyr de la légion thébaine au IIIeme siècle , érigé par Théodore d'Octodure (fin du IVe siècle), premier évêque  connu du Valais. Cette fondation en fait le plus ancien établissement monastique d'Occident chrétien toujours en activité, ayant été occupé en permanence. Situé sur la Via Francigena, voie de pèlerinage qui mène au tombeau de saint Pierre a Rome, l'abbaye fait partie des plus importants monastères créés au nord des Alpes durant le haut moyen age.

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    Cette abbaye eu beaucoup de déboires durant les années qui ont suivi sa création. Si vous etes intéressé je vous propose de lire son histoire

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_territoriale_de_Saint-Maurice_d%27Agaune

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    la montagne rocheuse très prégnante fut fatale a cet abbaye dont le clocher roman eu souvent a en souffrir. Tant pas des éboulements, incendies, tremblement de terre, mais elle fut toujours reconstruite, le dernier éboulement eu lieu en 1942.

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    j'ai beaucoup aimé ce porche d'entrée

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

     il est difficile de lire ces inscriptions a l'intérieur de la porte

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    A l'intérieur de la basilique on peut voir de magnifiques vitraux qui ont attiré mon attention

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

     

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

     

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

     

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

     

    Les chapelles latérales de la basilique sont dotées de vitraux d’Edmond Bille, terminés en 1955. L’artiste les a imaginé comme une « tapisserie lumineuse » sur le Martyre ; à partir du fond de la nef : l’histoire de la légion depuis l’Egypte jusqu’au massacre, puis l’ensevelissement et le développement du culte. Avec la même idée, mais dans un esprit plus discret et symbolique, Jean-Pierre Coutaz a réalisé les vitraux de la haute nef en l’an 1999 ; leur style non figuratif symbolise le martyre de la légion thébaine.

    ABBAYE  SAINT  MAURICE

    l'un des vitraux vu de l'extérieur.

     j'espère que vous aurez pris autant de plaisir que moi à visiter cet Abbaye.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique