• Il y avait longtemps que je ne vous avais pas parlé de mes chats.

    Nous avons jardiné ensemble cet aprés midi et j'ai fait quelques photos

    MA  GENTE  FELINE

    Athos ne va pas trop mal, il ne grossit pas pourtant il mange comme 4, c'est un vrai glouton, il ne faut rien laisser trainer dans la cuisine, sinon tout disparait

    MA  GENTE  FELINE

    il reste prés de moi lorsque je jardine

    MA  GENTE  FELINE

    c'est un vieux chat, il a eu 14 ans le 12 avril.

    MA  GENTE  FELINE

    par contre Allia est devenue une vrai baroudeuse.

    MA  GENTE  FELINE

    ou est donc passée ma belle chatte blanche de salon

    MA  GENTE  FELINE

    elle se roule dans la terre retournée de mes massifs, elle sort la nuit, comme elle ne veux pas rentrer le soir, je me couche sans elle, puis elle miaule a fendre l’âme, afin que je me lève pour lui ouvrir. Elle aussi a fêté ses 14 ans mais elle est en meilleure forme que Athos.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Voila ! j'ai décidé je me lance dans la reconstruction. vous savez, combien j'aime les ruines.

    Voici ma dernière folie

    RECONSTRUCTION

     

    Le chateau des cornes d'Urfé situé sur la commune de Champoly (42)

    RECONSTRUCTION

    oui, je sais il y a beaucoup a faire.

    Un peu d'histoire

    Édifié entre les XIIe et XIVe siècles à 927 m d'altitude, le château des Cornes d'Urfé offre une position privilégiée d'observation sur trois provinces historique distinctes : le Forez / Roannais - le Bourbonnais - et l' Auvergne. Du château il ne reste que des légendes et d'imposantes ruines qui pointent vers le ciel leurs cornes minérales. Objet de luttes incessantes entre sires de Beaujeu et comtes de Forez, pillé et ruiné en 1789, on peut encore voir une enceinte quadrangulaire, un donjon du XIIe de 18 m de hauteur avec une table d'orientation en lave émaillée, une tour-porte carrée, des tours et courtines. Après l'hypothétique assassinat de Jean d'Urfé  en 1418, la famille s'établira dans la Plaine du Forez  à la Batie d'Urfé, où Honoré d'Urfé écrira l'Astrée. Le château est actuellement en cours de restauration. Aujourd'hui, une association s'est constituée pour la renaissance d'Urfé. Chaque été, « REMPARTS » organise des chantiers de jeunes et restaure le château pierre par pierre. Le point de vue offert par la plate-forme du donjon permet de voir le puy de Dôme  à l'ouest (au-delà du village médiéval de Cervières), et la Chaine du mont-Blanc à l'est (au-delà des monts du Lyonnais).

    RECONSTRUCTION

     il y a déjà le four à pizza

    RECONSTRUCTION

     on a une vue splendide. on devrait voir le Mont Blanc

    RECONSTRUCTION

     je pourrais y installer mon solarium

    RECONSTRUCTION

    au rez de chaussée la cuisine au dessus ma bibliothèque

    RECONSTRUCTION

     la haut bien entendu je pourrais y mettre ma chambre

    et je crirais "Anne ma soeur Anne......"

    RECONSTRUCTION

     je pourrais y inviter plein de gens que j'aime il y a de la place.

    J'espère que vous viendrez......

     

    RECONSTRUCTION

     j'aurais pu acheter "la Batie d'Urfé " mais elle est trop chère !!!

     

     Tréve de plaisanterie, j'irais visiter la Batie un autre jour, elle était fermée a mon arrivée a 17 heures.

    A bientot .

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Cette fois je ne suis pas allée trop loin, je suis, partie au hasard par la route de Boen sur Lignon, je connais depuis longtemps,  une soeur de mon père y a vécu.

    Direction, Noirétable, toujours dans les montagnes du Forez, c'est fou ce que l'on trouve de beaux paysages......

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     Les bois noirs

    Je trouve une direction, "Cervières, village médiéval, me voila partie, ca monte, ca monte..

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    Cervières dans la Loire, perché a 979 m d'altitude, y abrite 126 habitants

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    belles maisons renaissance,

    La Maison des Grenadières, atelier-musée de la broderie au fil d'or : conservatoire de la broderie à fil d'or, démonstration et initiation.

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    Les premières traces de Cervières apparaissent dans les écrits à la fin du XIIe siècle. De même, le château est construit en 1181 par le comte Guy II de Forez. Il sert à protéger le Forez face à l'Auvergne. La ville se développe ensuite rapidement avec de nombreux artisans et marchands. Il s'agit aussi d'une place judiciaire importante. Le château est d'ailleurs représenté dans l'armorial de Revel au XVe siècle, avant d'être détruit deux siècles plus tard sur ordre de Richelieu.

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     le château n'existe plus mais il reste de beaux passages et deux tours a chaque entrée du village

    BALLADE  DU   DIMANCHE

    Vue sur l'étang de Royon

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

    sortie du village

    BALLADE  DU   DIMANCHE

    vue du village depuis les bords de l'étang de Royon

     

    BALLADE  DU   DIMANCHE

     

    pour rire, une photo encore

    il existait une rancune entre l'auvergne et la France comme l'explique la pancarte suivante

    BALLADE  DU   DIMANCHE

    Photo prise au col de saint Thomas

    qui ne croit que ce qu'il voit

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • Cela me fait penser a une chanson, "Les cigognes sont de retour"  Jeunesse, abstenez vous, vous ne pouvez pas connaître.

    Ce matin, malgré le vent frisquet, je suis sortie pour voir on en étaient mes semis.... et dans la prairie a coté, j'ai découvert de beaux oiseaux blancs... vite, vite APN LULU et voici ce que j'ai vu.

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

    aprés renseignements ce pourrait être de grandes aigrettes

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    CIGOGNES OU  PAS  CIGOGNES

     

    Si vous avez d'autres idées faites m'en part.

    ces photos ont été travaillées afin de voir ces oiseaux plus en détail, j'ai un bon zoom, mais elle étaient tout de même pas tout prés.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Trés longtemps je vous ai parlé du fleuve roi de ma ville de naissance, je veux parler du Rhône, puis de la rivière Ardéche lorsque j'ai vécu dans ce département.

    J'ai changé de département et de fleuve, donc je vais vous parler de la douce Loire, qui coule tantôt majestueuse et lente dans la plaine du Forez puis plus haut dans ses gorges ou son court se rétrécit.

    Donc balade vers les gorges, qui nous apportent leur lot de surprise.

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

    Voici donc le Chateau de la Roche

    Les premiers écrits sur le château datent de 1260. Il fut édifié sur un piton rocheux qui surplombait la Loire à plus de 40 mètres. Cette fortification assurait un point de guet et de péage pour la frontière du Comté de Forez. Mais cet édifice eut plus de fois à subir les crues de la Loire  qu'une attaque ennemie.

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

    Nous voyons sur cette photo, le chateau surplombant la Loire, avant que soit construit le barrage de Villerest en aval dans les années 1930.

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

     

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

     l’accès est fermé l'hiver, j'y retournerai,  cet été, afin de visiter l'intérieur

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

    Il est a moins d'une demie heure de chez moi,  je vous le montre depuis les 3 cotés accessibles

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

     

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

    la Loire en amont du château

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

    le château lors de l’étiage en 2017 photo de wikipédia

    En quittant le château, j'ai trouvé une indication "Pommiers - Son prieuré"

    Que voila des noms qui tintent à mon oreille

    Me voila partie..... pour découvrir cela .....

    UN  CHATEAU  PEUT  EN  CACHER  UN  AUTRE

     Un prieuré fortifié, celui de Pommiers dans la Loire.

    Je vous en parlerais bientot.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Lorsque j'habitais Grigny, il y avait en face de l'autre coté du Rhône un site clunisien, celui de Ternay, Eglise et

    Abbaye dont je vous parlais en 2015

    Prés de mon nouveau chez moi se trouve un autre site Clunisien, celui de Pouilly les Feurs, dont je vous montre des photos aujourd'hui

    Au début du Xe siècle, naquit au sein de l'Église catholique la volonté de réformer l'ordre monastique. Cette restauration s'appuya sur la règle de Saint Benoit  qui régit dans ses moindres détails la vie monastique. Cette règle crée par saint Benoit de Nursie au VIe siècle connut un important développement, notamment grâce à l'action de Benoit d'Aniane trois siècles plus tard. Mais elle était limitée dans son application par les traditions qui s'étaient établies dans les abbayes, et par la méconnaissance de la règle. L'abbaye de Cluny s'imposa alors, avec le soutien de la papauté, de la noblesse et du Saint-Empire romain germanique, en groupant sous sa direction un nombre croissant de prieurés ou d'abbayes, devenant ainsi le centre du plus important ordre monastique du Moyen Age, rayonnant sur une partie de l'Europe de l'Ouest.

    POUILLY  LES  FEURS

    En 966, les moines de Cluny s'installent à Pouilly, près de Feurs, dans la plaine du Forez. Ils construisent tour à tour l'église romane, le prieuré, et les remparts.

    POUILLY  LES  FEURS

     

    Les moines construisent l'église romane lors des 11ème et 12ème siècles, utilisant des pierres de la région et des éléments sculptés d'édifices plus anciens. Du 12ème au 15ème siècle, ils bâtissent le prieuré qui est aujourd'hui un bâtiment remarquable : on y découvre la salle de justice et ses deux cachots, trois salles avec des cheminées monumentales ainsi qu'une exposition de vieux outils et traditions. Les moines construisent aussi les fortifications composées de 10 tours et 2 portes qui sont partiellement visibles aujourd'hui. Au 16ème siècle, les constructions sortent des remparts et les Saconnin font construire le château de Pravieux et son pavillon Renaissance visible lors de la visite .

    POUILLY  LES  FEURS

    Ceux qui l'ont construit n'ont plus mal aux dents

    POUILLY  LES  FEURS

     

    POUILLY  LES  FEURS

     

    POUILLY  LES  FEURS

     

    POUILLY  LES  FEURS

     à l'extérieur, la vie en 2019.....

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Et c'est reparti !!! j'ai planté les trois pivoines et les deux hortensias qu'il me restait, ils étaient en pension chez ma nièce.

    Avec 1 mois d'avance je me suis fèté mon anniversaire en m'offrant un Rosier grimpant, "Pierre de Ronsard", un viburnum Tinus, et un Hydrangéa Paniculata. ...... et plein de bulbes d'été... dahlias, Glaieuls, et lys. Ces bulbes ont le pouvoir de décorer les jardins rapidement et à moindre frais.

    j'ai aussi retrouvé un sac rempli de graines de toutes sortes, elles datent un peu mais j'ai fais aussi quelques semis pour voir.

    VOICI  VENU  LE  TEMPS  DES  PLANTATIONS

    des photos d'avant année 2004, mon plus beau jardin

    VOICI  VENU  LE  TEMPS  DES  PLANTATIONS

    pivoines

    VOICI  VENU  LE  TEMPS  DES  PLANTATIONS

    roses tant aimée

    VOICI  VENU  LE  TEMPS  DES  PLANTATIONS

    mon jardin de Burdignes

    VOICI  VENU  LE  TEMPS  DES  PLANTATIONS

    il faut dire aussi que j'avais 15 ans de moins.

     A bientot pour de prochaines photos

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Lors de ma dernière sortie dominicale, j'ai découvert deux châteaux féodaux dans les monts du Forez, (on prononce forè)

    Tout d'abord le château de Chalmazel, situé en centre ville et le chateau de Couzan situé sur un éperon rocheux, au dessus du village de Sail sous couzan.

    Si vous êtes un tant soi peu, au courant des choses du foot, vous avez entendu parlé de ce village de Sail, c'est la patrie d' Aimé Jacquet, bien connu suite a la coupe du monde de foot de 1998. Je ne l'y ai pas rencontré ce jour là.

    AMIS  OU  ENNEMIS

    château de Chalmazel

    AMIS  OU  ENNEMIS

    château de Couzan

    Le château de Chalmazel est situé sur la commune de Chalmazel, dont le nom médiéval était Saint-Jehan-des-Neiges, dans les Monts du Forez , entre les villes de Saint Etienne et de Thiers. Il domine la vallée du Lignon et a été construit pour être une forteresse inexpugnable selon le vœu du comte du Forez.

    AMIS  OU  ENNEMIS

    La forteresse fut construite à partir de l'an 1231, par le seigneur Arnaud de Marcilly sur ordre du comte Guy IV du Forez qui finança la construction. Le site était couvert de bois et presque inaccessible. Au départ il s'agissait plutôt d'une maison forte, mais elle fut transformée en une véritable forteresse médiévale, faite pour être une barrière aux ambitions des puissants voisins de la seigneurie de Couzan, aux mains de la famille de Damas, liée à l'empereur germanique.

    Suite aux mariages et aux guerres, le château devint la propriété de la famille Talaru

    AMIS  OU  ENNEMIS

    En 1850, Louis-Justin, le dernier des marquis de Talaru, 25e seigneur de Chalmazel, pair de France et ambassadeur de France en espagne, sans héritier, légua le château et les bois, à la communauté des Soeurs de Saint Joseph afin d'y établir un hôpital pour le canton et de soigner les malades.

    Les sœurs entreprirent quelques travaux de réfection (toiture, chemin de ronde, reconstruction d'une tour) et d'aménagement (chambres d'hospices et services hôteliers). Plus tard elles le transformèrent en pensionnat pour les enfants de l'école de Chamazel.

    Les sœurs abandonnèrent définitivement le château en 1972, et le louèrent à la commune, à charge de l'entretenir et de l'ouvrir au public, durant la belle saison.

    Le château est racheté en 2002 par l'homme politique Alain Suguenot et sa famille, ayant la volonté, de le restaurer, de l'ouvrir à la visite et de créer des chambres d’hôtes.

    AMIS  OU  ENNEMIS

    En ce qui concerne le chateau de Couzan, je ne m'y suis pas attardée, je suis juste passée dans le village, comme j'adore les vieilles ruines.... je monterais le voir de prés, un autre dimanche.

    XIe siècle, la famille de Semur (Damas) fait construire le premier poste de défense.

    XVe siècle, la famille de Lévis reprend la forteresse, à la suite du mariage en 1428 d'Eustache de Levis avec Alix de Couzan, fille de Hugues VI, baron de Damas-Couzan, dit « Hugues VI de Damas ».

    XVIIe siècle, le château est acquis par la famille de Luzy en 1622. Cette dernière reprend le nom de marquis de Couzan et premier baron du Forez. Cette branche des Luzy s'éteint à la fin du XVIIIe siècle. Le château sera repris par Marthe de Luzy-Couzan, fille de Balthazar de Luzy-Couzan, qui épousera Antoine François de Thy de Milly. Le château restera dans la famille des Comtes de Thy de Milly  jusqu'en 1932.

    1932 :acquisition par la société savante La Diana, qui entreprend de gros travaux de restauration, le château étant resté inhabité depuis la Révolution.

    Le site constitué par les abords du château a été inscrit monument historique le 22 août 1947 alors que les vestiges du château étaient classés depuis le 20 décembre 1890.

    AMIS  OU  ENNEMIS

     

    Les photos du château de Couzan se ressemblent beaucoup je les ai prises au même endroit simplement c'est le zoom qui a joué. Promis j'y retournerais afin de vous le montrer plus en détail.

    Ce même Dimanche je suis montée au col du Beal ou je pouvais voir la chaine des Puy de Dome

    AMIS  OU  ENNEMIS

     a bientôt

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Temps magnifique sur notre pays, je ne résiste pas a sortir l'APN Lulu afin de vous montrer la végétation qui m'entoure.

    UNE  BELLE  JOURNEE

    perce neige qui montre leur nez dans un pot

    UNE  BELLE  JOURNEE

    le Forsythia a besoin d'une bonne taille aprés floraison

    UNE  BELLE  JOURNEE

    même si le chène est sur le pré d'a coté il nous apporte de l'ombre

    UNE  BELLE  JOURNEE

     une chouette cabane dans un vieux cerisier

    UNE  BELLE  JOURNEE

    qui devrait faire la joie de mes petits enfants

    UNE  BELLE  JOURNEE

    Son vieux tronc moussu est recouvert de lierre

    UNE  BELLE  JOURNEE

     

    UNE  BELLE  JOURNEE

    Deux autres arbres dont je ne connais pas le nom, attendons que le printemps arrive

    UNE  BELLE  JOURNEE

    n'oublions pas un trés grand conifère que je décorerai a Noel ..... ou pas !

    UNE  BELLE  JOURNEE

    voici donc ma maison de campagne.

    J'ai quelques projets de plantation, me croirez vous si je vous dis que ce sera ..... des rosiers, roses bien entendu.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Me voila de nouveau connectée, je viens donc vous parler de ce nouvel endroit ou je réside maintenant avec mes chats. Ils vont trés bien, ils sont ravis, ils trottinent dans le jardin, même sous la neige.

    MOUNELUNA  : Le Retour

    non je ne suis pas en montagne, l'altitude est de 350 mètres

    Adossée aux monts du Lyonnais, j'ai devant moi les monts du Forez, cela me rappelle Burdignes de 1997 a 2005 ou j'avais face a moi les monts du Pilat. Je suis donc revenue dans la Loire.

    MOUNELUNA  : Le Retour

    La montagne n'est pas aussi prés, mais je compte bien y aller au printemps, photo prise le mercredi 23 janvier, il avait neigé la nuit.

    La principale agglomération prés d'ici est Feurs, Capitale du Forez, on y trouve tout ce que l'on peut désirer, je vais déja vite aller m'inscrire à la médiathèque. Cet endroit est aussi trés bien desservie coté infrastructure routière par l'A72 et l'A89 a moins de 10 km d'ici. Pratique lorsque je vais voir Robert.

    Robert ne va pas trop mal, il pense qu'il est en Ehpad pour quelques mois, et qu'il va revenir à la maison bientôt. Il est trés bien pris en charge. L'Ehpad qui se nomme l'Eolienne est gérée par une association, ce n'est pas une société qui veux gagner de l'argent sur le dos des personnes agées. Il est aussi suivi par les mêmes personnes qu'à la maison en ce qui concerne la Kiné et l'Orthophoniste. Il a sa télé, sa radio, ses fanions de l'OL etc....

    MOUNELUNA  : Le Retour

    Une partie des cartons que j'avais fait dans le mois qui précédait mon départ

    Ce sont mes enfants et petits enfants qui m'ont déménagé, j'ai loué un gros camion, 20 m3 avec un hayon.

    le garage est plein, c'est un peu tout mélangé, j'avais fait une liste numérotée et tout et tout ... et la liste est.... dans un carton, je crois que c'était dans le 109, j'ai trouvé le 108, le 110 mais le 109 est introuvable......

    Internet m'a beaucoup manqué, lorsque l'on cherche une déchetterie, le service des ordures ménagères, etc.... quant à la télé, compte tenu que je me couchais le soir entre 8 et 9 heures, elle ne m'a pas manqué.

    MOUNELUNA  : Le Retour

    c'est plus joli avec la neige, vous voyez il y a de quoi faire des plantations, mais on en reparlera plus tard

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique